03/12/2008

La pie-grièche écorcheur.

La pie-grièche écorcheur fréquente des endroits parsemés de buissons ou de haies car elle n'aime pas les grands arbres. L'agriculture moderne a entraîné une diminution des gros insectes dont elle se nourrit et, l'arrachage des haies a accéléré sa disparition dans beaucoup de régions du pays. Cela a été notamment le cas en Hesbaye; bref, c'est donc un oiseau que vous ne risquez pas de rencontrer dans votre jardin.

pie grieche écorcheur femelle

pie-grieche

Nous revient dans le courant du mois de mai. Son chant peu sonore passe facilement inaperçu. Le couple entame rapidement la construction du nid, bien caché dans un buisson. Certains individus ont l'habitude d'empaler leurs proies capturées (gros insectes, petits oiseaux, etc...) sur des épines ou des fils de fer barbelés. Souvent postée bien en évidence, la pie-grièche écorcheur est facile à détecter.

pie grieche écorcheur femelle 1

08:30 Écrit par Bouton d'Or dans Oiseau | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : oiseau |  Facebook |

30/11/2008

Le chardonneret élégant.

Tout d'abord je tenais à vous remercier à toutes et à tous, pour vos gentils commentaires qui me font toujours plaisir, c'est là que je me suis rendu compte que j'avais de vrai amis. A côté de cela pour les imbéciles qui passe leur temps à critiquer et insulter leur présence ne sont pas ici. Demain je n'aurais pas fort le temps de poster, mais je viendrai avec plaisir vous faire un petit coucou, sur ça je vous souhaite à toutes et à tous un très bon dimanche.

chardonneret 2

Le chardonneret élégant ce petit fringillidé pourrait être le symbole de la Belgique car il porte les couleurs du drapeau national belge (Noir, jaune, rouge). Le chardonneret est un oiseau charmant par son chant et par son plumage digne de celui des plus beaux oiseaux exotiques multicolores. (Diamants de gould). Il se nourrit - comme son dénomination le signifie - de graines de chardons et de celles d'autres graminées qu'il peut extraire avec son bec pointu. Personnellement, il est avec notre "sizet wallon" un des oiseaux régionaux que je préfère.

Chardonneret 3

06:00 Écrit par Bouton d'Or dans Oiseau | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : oiseau |  Facebook |

28/11/2008

Faire le point.

Je ne serais pas présente sur les blogs pendant quelques jours, le temps de faire le point, j'ai remarqué que certaines personnes ne réfléchissait pas toujours à ce qu'ils disaient, mais pourquoi c'est si difficile que ça de s'adresser à la personne concerné, quand on a quelque chose à lui dire, plutôt que de lâcher des chicaneries ailleurs qui n'ont pour moi pas de sens. Ce n'est pas une méchanceté mais je dis simplement ce que je pense, et tant pis si cela ne plaît pas à certaines personnes, c'est sur ce roitelet huppé que je vous souhaite à toutes et à tous une bonne journée et un bon week-end portez-vous bien gros bisous.

roitelet huppé

08:00 Écrit par Bouton d'Or dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : oiseau |  Facebook |

26/11/2008

Le râle d'eau.

râle d'eau 1

Le rale d'eau (rallus aquaticus) est un oiseau très difficile à observer, dès qu'il sent le moindre danger, il court se réfugier dans les roseaux. Certains comparent sont chant au cri d'un cochon qu'on égorge. On le trouve en bordure de plans d'eau ou dans les marécages où il se nourrit d'insectes, de larves, ou de vers qu'il trouve dans la vase.

râle d'eau 2

07:05 Écrit par Bouton d'Or dans Oiseau | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : oiseau |  Facebook |

24/11/2008

La buse.

La buse aussi appelée buse variable est le plus grand oiseau de proie que l'on voit le plus régulièrement. On l'appelle variable parce que son plumage diffère d'un indivudu à un autre. Ses plumes sont de couleurs variées passant du brun au roux. Le ventre et la tête sont blancs. La buse a un bec crochu et ses pattes sont emplumées comme les grands oiseaux de proie. Ses ailes sont longues mais sa queue est courte. La buse femelle est un peu plus grande que le mâle. En vol elle utilise les courants d'air pour planer et tournoyer au-dessus des champs pour repérer ses proies. Elle chasse le jour. Elle habite la forêt mais chasse dans la campagne. Elle se perche sur un piquet de clôture et y guette le passage de quelque souris ou campagnol et autres petits animaux allant même jusqu'au lapin. Lorsqu'elle a repéré sa proie, elle la tue avec ses serres et la dévore ensuite.

buse 3

buse 12

La buse ne digère pas complètement ses proies. Les os, les plumes et les poils se retrouvent dans son estomac où un mucus s'y mêle pour former des boulettes que la buse rejette par le bec. A la fin de l'hiver, le mâle se cherche une compagne et une fois que le couple est formé, les deux buses s'affairent à construire un nid d'oiseau avec des branches et des brindilles. Ils couvriront le fond du nid avec de l'herbe et de la mousse. Ils en construiront parfois plusieurs qu'ils habiteront selon leur goût dans les années suivantes. Parfois même ils occuperont le nid vide d'autres oiseaux. La femelle y pondra deux ou trois oeufs couvera pendant 35 jours.

buse 7

buse 4

A partir de la naissance les petits oisillons, c'est la femelle qui s'en occupera, le mâle s'emploiera à fournir la nourriture. Agés d'un mois, les petits commenceront à battre des ailes en vue de leur premier envol. Mais ils resteront 2 mois avec leurs parents avant de partir faire leur propre vie. L'hiver n'est pas une période aisée pour la buse. Elle se tiendra au bord des routes pour s'accaparer les proies frappées par les automobilistes. La buse est protégée mais du fait des divers poisons qui sont employés par les hommes, elle ne mourra pas naturellement parce qu'elle absorbera ce poison dans la viande de sa nourriture.

buse 11

buse 10

06:57 Écrit par Bouton d'Or dans Oiseau | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : oiseau |  Facebook |

21/11/2008

Le sizerin flammé.

Le sizerin est un oiseau assez proche du tarin des aulnes qu'il accompagne parfois en hiver, il a une calotte rouge, une bavette noire et la poitrine du mâle est rosée à rouge. Comme le tarin c'est un visiteur de passage d'octobre à mars, en hesbaye il est surtout repérable par son cri en vol.

sizerin

Je vous souhaite à toutes et à tous un agréable week-end portez-vous bien gros bisous.

bon week-end 3

15:00 Écrit par Bouton d'Or dans Oiseau | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : oiseau |  Facebook |

11/11/2008

les différentes grives.

la grive mauvis un peu plus petite que la grive musicienne, la grive mauvis se reconnait à son long sourcil blanc et à ses flancs roux vifs. Son cri "tsîîîh" est assez proche de celui du merle, il est entendu lors de ses déplacements migratoires. Des troupes parfois importantes et farouches s'arrêtent pour manger les baies d'aubépines et chercher des escargots dans les brousailles. Parfois, la grive mauvis et sa cousine la grive litorne passeront tout l'hiver chez nous, ses quartiers d'été se situent dans le grand nord.

grive 1

La grive draine est la plus grosse des grives que l'on peut voir dans nos régions. Elle a le dos gris brun et sa poitrine est blanchâtre avec de grosses taches noires. La draine fréquente les parcs et les vergers mais elle devient assez rare en Wallonie. A la différence de la grive litorne elle niche en solitaire et attaque tous ceux qui s'approchent de son nid. En automne, elle nous quitte en petits groupes parfois quelques individus hivernent chez nous lorsque l'hiver n'est pas trop rigoureux.

grive 2

11:53 Écrit par Bouton d'Or dans Oiseau | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : oiseau |  Facebook |